Logo Twinoid
sodimel
sodimel

Stage

En fin de L3 on doit faire un stage de deux semaines :calim:
Donc jme suis retrouvé dans le fablab du village de mon enfance (il s'appelle Deltalab).

Mon projet est de bosser sur le protocole LoRa, qui est un protocole un peu comme les données mobiles, sauf que ça consomme rien du tout et du coup c'est pratique pour transmettre des infos via des sondes pendant des années sans avoir besoin de recharger les batteries à la main.

Le facteur limitant est la bande passante et le nombre de requêtes qu'on peut faire; là où les données mobiles peuvent transmettre plein d'informations (des vidéos c'est 24 images par secondes et une image c'est plusieurs millions de pixels) non stop, LoRa ne peut transmettre que 255 octets de données (~255 caractères) quelques fois par minute max (en vrai on peut le faire en continu mais en général on veut relever des infos que toutes les heures voire tous les jours).

Je dispose de petites cartes arduino munies d'un écran OLED et d'une antenne LoRa (le modèle Heltec esp32, ça coûte ~20 euros), et pour l'instant je branche des capteurs dessus et je fais des programmes afin de transmettre des informations d'une carte "sonde" vers une carte "receveur".

On voit ici la sonde (avant-plan) et le receveur (arrière-plan), la powerbank qui alimente la sonde (le machin vert) et l'antenne pour transmettre les infos (le machin jaune au bout du fil en bas à droite).

Et ici c'est un capteur de liquide (le 1 signifie "sec" (le courant passe) et 0 = "mouillé" (le courant ne passe plus)).

L'autre point intéressant est la passerelle. C'est un équipement qui reçoit du LoRa (récepteur) puis qui va envoyer ces informations vers un serveur en passant par internet.
De cette manière bah un paysan recevra le taux d'humidité (par exemple) du sol de son champ directement sur son smartphone ou son ordi :)

Les sondes peuvent transmettre des données dans un rayon de ~10-12km en campagne (peu de perturbations) et ~2-3km en ville, donc 4 ou 5 passerelles par village c'est suffisant.

Sachant qu'une sonde coûte moins de 10 euros et qu'une passerelle moins de 30, on peut facilement imaginer un territoire recouvert de capteurs qui faciliteront la tâche des gens qui doivent surveiller quelque chose (gardes forestiers avertis d'un départ de feu, paysans avertis d'une sécheresse, ambulanciers avertis d'un comportement anormal chez une personne âgée ou handicapée...).

Le problème c'est que ces capteurs peuvent surveiller d'autres trucs moins fun et plus capitalistes (attractivité d'une enseigne, trajets favoris des gens) et du coup faut faire gaffe à ce que ça devienne pas de la surveillance de masse de la population, ou du capitalisme trop trop violent (avec des publicités hyper ciblées).


Voilà c'était mon résumé du stage, et vous ça va la vie ? :D

Lokapi
Lokapi

Whaaaao ! C'est vachement intéressant ! Sincèrement tu as dû vraiment apprécier.
Tu pourrais argumenter la fin ?
du coup faut faire gaffe à ce que ça devienne pas de la surveillance de masse de la population, ou du capitalisme trop trop violent (avec des publicités hyper ciblées).

Prince_Dage
Prince_Dage

Qu'il y a une frontière à tracer dans la course à l'électronique et aux données. L'IoT (je considère que des capteurs, ça en fait partie) peut faciliter la vie des gens, mais il faut voir quelles garanties on a sur l'utilisation des données (et sur la santé, même si leur puissance et leur fréquence d'émission est plus faible, le danger pourrait venir d'une explosion du nombre d'objets connectés autour de nous).

Et personnellement, ayant eu dans le cadre d'un séminaire cette année une série de conférences, j'ai pu bien constater à quel point les décideurs de l'informatique se passent sans trop de difficultés de toute réflexion éthique/sociale/environnementale :calim:

lwxtz2004
lwxtz2004

sodimel : c'est pas du tout mon domaine mais oui, ça a l'air vachement intéressant, ton stage :tid_smile:
Prince_Dage : Ils sont là pour se faire du profit. À part peut-être les chercheurs et les intellectuels, tu connais des gens qui se soucient un tant soit peu des conséquences éthique/sociale/environnementale du progrès technique dont ils sont à l'origine ? :calim:

Prince_Dage
Prince_Dage

lwxtz2004 : quand on a les moyens de se permettre de réfléchir, on réfléchit épicétout :bad:.
Oui, je sais, et c'est ce qui me déprime en tant qu'informaticien :calim:
Entre le pdg de microsoft qui nous vante philosophiquement le nième paradigme logique (l'analyse des données), le pdg d'IBM qui nous vante son chatbot qui est considéré comme un être humain par ceux avec qui il interagit, un autre pdg qui nous parle de l'IoT, ... j'ai chaque fois constaté l'absence totale de réflexion intelligente, et l'affabilité totale du vendeur qui vend son produit "révolutionnaire"