Logo Twinoid
LAbare
LAbare

Jamais deux sans trois, mais cette fois c'est moi, j'ai corrigé ce qui semble être le problème :D (Puisque, oui, quand on me remonte un problème, je le corrige.)

Au sujet du Vaisseau Interdit, des CGU, du non-dialogue, et d'un modérateur déchu

Il y a maintenant un peu plus d'une semaine, un vaisseau casting s'est fait harponner par la modération Mush pour avoir utilisé l'API Mush sans respecter les CGU et les règles de l'Architectoire.
Un petit rappel des points qui vont nous intéresser dans ce post :
CGUVous ne devez pas : […]
- utiliser un processus ou service automatisé (tel qu'un bot, un robot d'indexation, la mise en mémoire cache périodique des informations enregistrées par Motion Twin ou « métarecherche », « datamining ») pour accéder ou utiliser le Service ou pour copier ou extraire les données sur le Service ;
- obtenir ou tenter d'obtenir des données du Service ou du matériel associé, à l'exception des données que nous avons l'intention de vous fournir ou de rendre disponibles.

Ce vaisseau casting visait à marquer un nouveau record de durée, et les membres du vaisseau récupéraient les points de vie et de moral de leurs camarades rendus disponibles par l'API Mush (ce qui demande que chaque joueur autorise une application, parfaitement en règle, à avoir accès à ces données), afin de pouvoir agir et soigner au plus tôt une personne qui serait au bord de la mort. Ça demande évidemment d'être organisé, puisqu'après un certain nombre de jours tout le monde se mange trois plaques et quinze surcharges à chaque cycle. Le suivi des points de vie des autres membres d'un équipage n'est pas nouveau, les autres vaisseaux à record de durée utilisaient des tableurs Excel remplis de formules pour avoir une approximation de la santé de chacun selon le nombre d'incidents relevés. La nouveauté ici, c'est la précision de ces données ; ça ne demande de toute façon pas moins d'organisation, puisque passé un certain cap, chaque cycle est mortel et il faut soigner presque tout le monde.
Le record de durée n'est pas un classement officiel, il n'y a pas de récompenses à la clé, pas de pictos, rien. La validité de ce record ne peut donc être décidée que par la communauté, ce qui implique une discussion publique avec les autres joueurs. Inutile de préciser que cette discussion n'a pas eu lieu, et que les messages en MP de la modération n'étaient à mon goût pas vraiment dans la compréhension et la recherche d'une solution. Mais bon, ça n'est qu'un avis, je ne touche pas à la modération du forum.

La mise en place de l'application qui utilisait l'API Mush ne s'est cependant pas faite en accord avec les CGU : un bot Discord récupérait automatiquement ces données toutes les demi-heures (c'était donc un service automatisé), et le créateur de cette application aurait contourné le nombre limite de requêtes par jour en copiant plusieurs fois cette application. La modération Mush, et d'autres modérateurs, se sont tapé la tête contre les murs à essayer d'expliquer ces problèmes au créateur de l'application , sans succès.
Il m'a contacté de lui-même, et en quatre lignes, je lui ai expliqué le problème et donné des solutions. Devinez quoi ? Ça a marché, et il m'a donné plus d'informations. En début de vaisseau, les joueurs devaient eux-mêmes entrer une commande pour lancer l'application (ce qui n'est donc pas un service automatisé), et c'est plus tard que le bot Discord, Néronette, qui avait été créé pour faire du RP, a eu en supplément la tâche d'automatiser cette commande. Il m'a donc dit : « Mais on peut très bien enlever cette option (ou même supprimer le bot discord si ça pose problème). » Quant aux copies de l'application, c'étaient en fait des versions test qui prenaient la poussière : il n'y avait bel et bien qu'une seule application d'utilisée, ce qui respectait parfaitement les règles de l'Architectoire.
Il suffisait donc d'une petite correction pour régler le malentendu ; au lieu de quoi, côté modération, ça n'a été que prise de tête et menaces de ban, puisque pour eux il s'agissait nécessairement d'un avantage injuste et illégal, fondamentalement d'une mauvaise utilisation de l'API.
Breith a donné comme exemple de « bonne utilisation » de l'API de recevoir des alertes régulières par téléphone sur son propre personnage. Il a apparemment oublié que c'est pratiquement la même chose et que ça nécessiterait aussi d'avoir un service automatisé. :fp:


Parmi les nombreux scripts que j'ai créés ou retapés, il y en a un pour les juges de la FDS. C'est d'ailleurs exactement pour ça que j'ai été nommé modérateur : pour pouvoir ajouter des fonctions d'aide à la modération dans ce script. Au début, c'était quelques aides visuelles, quelques petits raccourcis pour simplifier un peu les tâches ingrates. Puis sont arrivées les vagues de pourrissage plus sophistiquées que d'habitude, et il a fallu ruser. Donc, toujours dans l'optique de faciliter les tâches de modération, j'ai rajouté des fonctions qui, malheureusement, ne respectent pas les CGU, puisqu'elles doivent faire du datamining et obtenir des données que les développeurs n'avaient pas l'intention de nous fournir. Nous étions allés jusqu'à faire une fonction qui bannissait automatiquement les nouveaux comptes avec un pseudo suspect, mais ça n'a pas fonctionné comme prévu et c'est parti à la poubelle.
Lorsque j'ai vu la gestion catastrophique de la situation du Vaisseau Interdit, j'ai décidé qu'après tout, c'est mon script, mon code, qui n'est là que pour faciliter des tâches ingrates, qui était destiné en premier lieu aux juges. J'ai décidé que ces fonctions de modération qui enfreignaient les CGU ne pouvaient pas être mises à disposition de personnes butées, hypocrites et méprisantes (si vous pouviez voir tout ce qui se dit dans les forums modo…). Je les ai donc enlevées de mon script, et par un petit tour de passe-passe je les ai forcés à le mettre à jour. La réaction a été assez violente, je me suis fait traiter de minable, de saboteur, et je vous garde un joli morceau pour plus tard.
Breith, qui n'a jamais écrit une ligne de code pour Mush, a réussi à retracer mon tour de passe-passe, et dans un magnifique élan de non-logique et d'incapacité à lire les trois lignes de code sur lesquelles il était tombé, a déclaré pour me faire culpabiliser que j'avais créé une énorme faille de sécurité pour les juges. Sans rentrer dans les détails : pas du tout :fp:.
Je n'ai pas abusé (ni même utilisé) mes fonctions de modérateur : j'ai simplement mis mon script à jour en accord avec les CGU et avec ma philosophie. Je n'ai pas contredit mes collègues en public, je n'ai pas fait le guignol sur la boîte modération, je n'ai pas touché aux sanctions que j'ai jugées parfois abusives de mes collègues : je ne suis pas intervenu dans quoi que ce soit.

Et pourtant, hier matin, je me suis retrouvé révoqué de mes fonctions de modérateur. Allez savoir comment Breith et Peanutz ont réussi à contacter un admin en 24 heures, et allez savoir ce qu'iels ont bien pu lui raconter… Sans message, sans explication, sans rien. J'ai ni l'envie ni l'énergie d'aller demander plus de détails.
Il ne reste donc dans la modération Mush que Breith, qui sera forcément la personne référente en matière de scripts et applications Mush vu son bagage technique parfaitement adapté, et qui est connu pour être quelqu'un de très posé et très calme (vous avez vu de quoi je parle) ; et Peanutz, plus mesurée dans ses propos mais qui n'en pense pas moins, qui de son propre aveu n'y connaît pas grand-chose en technique mais quand même assez pour abuser le système de plainte afin d'obtenir le pseudo des personnes avec lesquelles elle est en train de se prendre la tête en vaisseau. Iels sont main dans la main et défendront toujours la décision de l'autre d'une seule voix. La situation du Vaisseau Interdit aurait pu se dégrader et conduire à des bans d'une longueur abusive ; il n'y a maintenant plus personne pour surveiller ce duo de choc, donc tenez-vous bien droit.

Ce message public a été rendu invisible (pas supprimé) en même pas 24 heures, toujours sans explication. On me souffle à l'oreille que ça serait pour un screenshot ; espérons que c'était juste ça.

Bon courage si vous n'avez pas déjà jeté l'éponge. Moi, Mush, c'est fini.